Bernard Noël racle la langue

Par Morgane et Blandine – Jour 1

Le festival a été nommé ainsi en lien avec un recueil du poète Bernard Noël, lui-même intitulé « Bruits de Langues ». Cette année, le poète nous a fait l’honneur de se déplacer à l’université pour une rencontre qui a ouvert cette édition 2016.

Luc et Bernard

Nous avons pu l’interroger lors d’un entretien un peu plus « privé » :

Le texte lu ici est extrait du recueil « Bruits de Langues », publié dans Extraits du corps, publié en 1958.

Il a aussi lu pour nous un extrait de L’Outrage aux mots.

En 1971, il publie un roman, Le Château de Cène, censuré pour outrage aux mœurs. A la suite de son procès (où il n’est pas condamné, puisqu’un écrivain ne peut être dangereux…), il écrit L’Outrage aux mots, dans lequel il développe la notion de « sensure », la privation de sens.

Written by 

1O ans déjà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *