Passe-moi le texte avec Christophe Pellet

Qui est Christophe Pellet ? 

Christophe Pellet, diplômé de la FEMIS en 1991, a reçu le Grand Prix de Littérature Dramatique pour La Conférence, et la Bourse Villa Médicis Hors les murs pour Loin de Corpus Christi. Depuis la fin des années 90, il a écrit plusieurs pièces de théâtre, la plupart éditées chez L’Arche Editeur. 

Son écriture pour la scène est influencée par son amour pour le cinéma : l’auteur scrute ses personnages en gros plan et décrit avec minutie l’univers dans lequel ils évoluent. La grande attention qu’il porte au travail des acteurs s’éprouve dans la qualité et la pudeur des dialogues, où les non-dits, sont souvent plus importants que les mots prononcés. 

© Jean-Philippe Cazier

Qui a peur du loup? 

Dans un pays ravagé par une guerre qui s’achève à peine, Dimitri, un garçon de huit ans grandit seul. Mira, sa mère, est partie travailler en France tandis que Sandor, son père, continue à faire la guerre dans un pays voisin. Livré à lui-même, l’enfant rêve la nuit de rejoindre les êtres qui lui manquent sur son skate. À l’école, sa copine Flora dessine des animaux sauvages et tient à le dessiner en renard, mais Dimitri préfère les loups. Un jour, Flora cède et le maquille. Alors, Dimitri se transforme en un véritable petit loup et s’enfuit dans la forêt. La première pièce de Christophe Pellet destinée à un jeune public est un texte poignant sur la violence de l’abandon et l’imagination, refuge de l’enfance.

Passe-moi le texte 

Passe-moi le texte propose un programme annuel de lectures-rencontres autour de textes d’auteurs et autrices de théâtre contemporains. Ce lundi 3 février 2020, Christophe Pellet et son ouvrage Qui a peur du loup ? Était à l’honneur. Cette lecture a été effectuée par les élèves de M2 assistanat à la mise en scène de l’Université de Poitiers dirigés par Mathilde Souchaud. Après une lecture mise en scène à la Comédie Poitou-Charentes, lecture théâtralisée sous les yeux de l’auteur, une rencontre avec ce dernier a eu lieue. L’auteur a pu parler de son livre, de son écriture, de sa relation autant avec la littérature que le théâtre et le cinéma. L’échange a été très constructif et a permis de comprendre le rapport ambiguë que la littérature peut avoir avec le théâtre et la valeur ajoutée qu’une lecture orale peut avoir sur un ouvrage écrit. 

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *