Groenland Manhattan – Rencontre avec Stéphane Milleret et Sébastien Tron

Résumé de la bande dessinée :
En 1897, Robert Peary, explorateur ambitionnant d’atteindre le Pôle Nord, décide de ramener à Manhattan une famille d’Inuits que s’empressent d’étudier les scientifiques américains. Mais lorsque la famille est décimée par la maladie, c’est seul, dans une civilisation inconnue, que le jeune Minik est forcé de vivre. Inuit à Manhattan, Américain au Groenland, il entame une lente quête identitaire pour tenter de trouver l’endroit où il se sentira finalement chez lui.C’est le récit que présente la bande dessinée Groenland Manhattan de Chloé Cruchaudet, adaptée en BD-concert par Tony Canton.

Affiche du BD-Concert

Table-Ronde : Quels contours pour adapter en musique une œuvre papier ?
En présence des musiciens Stéphane Milleret et Sébastien Tron et animée par les étudiantes du master Clémence Jamet et Emma Rotolo-Vannier.

Lors de cette table-ronde en présence d’élève ayant travaillé sur la bande dessinée de Chloé Cruchaudet et le public de Bruits de Langues, les deux artistes nous parlent de leur méthode de travail et des réflexions qu’ils ont pu avoir lors de la mise en note de Groenland Manhattan. À la suite de la rencontre une petite interview a été réalisée et vous permet d’en apprendre plus sur la suite des aventures !

Un autre moyen de vivre la bande dessinée !

Le 4 février, la Maison des Etudiants a co-organisé, dans le cadre du festival Campus Sonore, la soirée BD-Concert. Les spectateurs ont ainsi pu découvrir la bande dessinée de Chloé Cruchaudet en musique : une expérience totalement singulière ! Cette année, dans le cadre du projet accessibilité en partenariat avec l’association Handisup, la soirée était également accessible aux personnes sourdes et malentendantes : une quinzaine de gilets “subpac” était à leur disposition et leur transmettait la musique par vibrations. Une initiative réussie qui allait de paire avec le reste de la soirée. Musiques et dessins se sont entremêlés pendant un peu plus d’une heure pour offrir au spectateur un voyage au-delà les frontières, lui faisant partager les émotions du protagoniste. Les voix et les instruments des deux musiciens multi-instrumentistes accompagnaient les images de la bande dessinée, montées en diaporama dynamique, et nous ont fait plonger au coeur d’une histoire bouleversante.

“ Une histoire touchante, émouvante, révoltante par moment. J’en garderai le souvenir longtemps ! ”

Spectatrice du BD-Concert

Par Annaëlle Quiertant, Élodie Gouraud et Coralie Sanchez

One Reply to “Groenland Manhattan – Rencontre avec Stéphane Milleret et Sébastien Tron”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *