Rencontre avec Alexandre Seurat

« Le train arrive dans combien de temps ?

Dans 10 minutes à peu près…

Allez viens, je t’offre un café en attendant. »

Ainsi continuait ce mardi 4 février, deuxième jour du Festival Bruits de Langues. Nous attendions avec impatience l’arrivée de notre invité, sélectionné par l’ensemble des étudiant.es du M1 Limès, Alexandre SEURAT. (Précédé, quelques minutes après par notre « coach » Guénaël Boutouillet.)

15h30. Les gens arrivent petit à petit dans la Salle des Actes. Il faut y aller, la rencontre va démarrer. On inspire un grand coup et c’est parti : « Bonjour à toutes et à tous. Bienvenu.es pour cette deuxième journée du Festival bruits de Langues qui débute avec Alexandre Seurat, que nous recevons avec grand plaisir. »

ESPACE

Alexandre Seurat, agrégé de Lettres, est l’auteur de 4 romans publiés aux éditions du Rouergue. Son premier, La Maladroite, paru en 2015, s’inspire de faits divers et décrit l’histoire d’une petite fille martyrisée par ses parents. Un an plus tard paraît son second roman L’administrateur provisoire, une enquête familiale qui cache un secret de famille et se transforme en enquête historique. Puis, en 2018, Alexandre Seurat publie Un funambule, où il explore les failles qui composent une famille. C’est la prémisse de son dernier roman Petit frère, qui a fait l’objet de notre rencontre.Entre le déchirement d’une famille et la culpabilité d’un grand frère, c’est avec sensibilité qu’ Alexandre Seurat nous donne à réfléchir sur les complexités relationnelles qui règnent au sein de toute famille.

Bien que le sujet abordé ne soit pas sans gravité, Alexandre Seurat s’est confié en toute simplicité et s’est pris au jeu de nos questions.

17h. La rencontre se termine, il faut laisser la place pour la suivante. La bonne nouvelle c’est que la séance de dédicaces avec Alexandre Seurat va pouvoir commencer !

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de la rencontre en vidéo !

Elodie Andrieu et Manon Robin, animatrices de la rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *