John Harvey

« On a beau s’attendre à voir des horreurs, il est toujours possible de trouver pire. »

Preuve vivante (1995)

Écrivain britannique, né à Londres le 21 décembre 1938, poète, romancier et dramaturge, John Harvey enseigne l’anglais et le théâtre dans un Lycée jusqu’en 1975, puis la littérature et le cinéma à l’Université de Nottingham de 1980 à 1986, avant de s’investir complètement dans l’écriture. Il publie d’abord des poèmes et crée la maison d’édition Slow Dancer Press en 1977. Sa passion pour le polar naît après la lecture d’Elmore Leonard et c’est après avoir produit quelques pulps qu’il publie son premier roman policier : Cœurs solitaires. Ainsi naît Charles Resnick, policier d’origine polonaise, amateur de jazz et amoureux des chats, qui donne la célébrité à son auteur. Reznick figure dans une série de romans entre 1989 et 1998. Reznick a fait retour récemment dans Cold in Hand (2008). Harvey fait de Nottingham, la ville où réside son héros, le miroir du Royaume uni et décrit la société britannique actuelle sans en cacher les aspects les plus sombres. Flesh and Blood, premier opus d’une trilogie mettant en scène un autre héros, Frank Elder, a obtenu deux prix littéraires. Harvey a aussi été lauréat en 2007 du prestigieux prix Cartier Diamond Dagger pour l’ensemble de son œuvre (près d’une centaine de romans). Il écrit également pour la télévision et la radio. Ses romans sont publiés en France dans la collection Rivages/noirs.

Auteur ou autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *