Arnaud Rykner

« Mais je ne veux pas seulement m’indigner. Indignez-vous, c’est trop facile, c’est écœurant, ça ne fait pas bouger, ça rassure, ça flatte ; je ne veux pas m’indigner pour m’admirer de m’indigner. »

La belle image d’Arnaud Rykner (2013)

Biographie

Arnaud Rykner est romancier, chercheur, enseignant et metteur en scène. Ses romans explorent les âmes de ses personnages : un enfant solitaire isolé parmi d’autres, une femme perturbée qui se cherche en bord de mer, un homme blanc épris d’une femme étrangère dans un pays oriental, un jeune homme dans le wagon qui le mène avec trop de ses camarades à Dachau… Des situations basculent dans des lieux vacants où l’esprit n’a plus ses repères, où l’intime bouleversé emporte tout. Il écrit des solitudes, des exils forcés par l’existence personnelle ou, dans son dernier roman, Le wagon, par l’histoire collective, recentrée en fiction sur un individu. La langue qu’il manie est simple et subtile, de celles que connaissaient Sarraute ou Duras ; une voix en retrait, souvent un monologue intérieur aux phrases courtes qui reprennent sans cesse comme pour tenter de saisir ce qui échappe, la ténuité des sentiments qui laissent impuissant devant leur force et leurs mouvements.

Bibliographie

Arnaud Rykner publie ses romans aux éditions du Rouergue :

  • Mon roi et moi (1999)
  • Je ne viendrai pas (2000)
  • Blanche (2004)
  • Nur (2007)
  • Enfants perdus (2009)
  • Le Wagon (2010)

Auteur ou autrice