Gaston Zossou

gaston-zossou

Importante figure de l’arène politique béninoise, tour à tour Ministre de la Culture, de la Communication et Porte-parole du gouvernement entre 1999 et 2005, Gaston Zossou s’est révélé en tant qu’écrivain en publiant en 2000 Au nom de l’Afrique chez L’Harmattan, un essai politique dans lequel il pose un diagnostic sur le mal qui embrase l’Afrique contemporaine, puis un pronostic pour la sortir de l’impasse. Depuis, il a publié une dizaine de romans qui s’enracinent tous dans l’Afrique profonde des villages et des cultes païens, mais se caractérisent par le refus de l’enfermement sur soi. Le discours littéraire de Gaston sort la tradition et la modernité du dualisme hâtif bien/mal et y inaugure une posture neuve et mesurée marquée par l’impossibilité d’une position tranchée.

Bibliographie sélective

Essais

Au nom de l’Afrique, L’Harmattan, 2000

Le Devoir de parler, Tamarin, 2014

Romans chez Riveneuve Editions

Ces gens-là sont des bêtes sauvages, 2008

Crabe de métal pur, 2009

Un os dans la gorge des dieux, 2012

Les Enfants de sable, 2015

La Femme au portefeuille, 2017

Auteur ou autrice