Laurent Binet

laurent-binet

Barthes, Foucault, Kristeva, Derrida… tels sont les personnages du dernier roman de Laurent Binet, La Septième fonction du langage. Sur fond de la campagne présidentielle de Mitterrand en 1980, l’auteur met en place une intrigue policière autour de la mort de Barthes, qui aurait inventé une fonction du langage à ajouter aux six décrites par Jakobson. Celle-ci serait la clé ultime de l’efficacité absolue du langage, dès lors convoitée par le monde politique et intellectuel. Un policier mène l’enquête avec son acolyte, un jeune professeur de Lettres avec, au coeur de l’intrigue, de grands visages de la French Theory, témoins et suspects. Polar satirique, le roman se présente également comme un pamphlet du monde littéraire et politique. Dans les romans précédents, on croisait déjà François Hollande en campagne (Rien ne se passe comme prévu) ou Himmler (HHhH), et les rapports entre pouvoir et langage. Dans une mise en crise postmoderne et réjouissante du monde contemporain, l’auteur explore ainsi les frontières incertaines entre les genres et l’oscillation entre réalité historique et fiction. Une question, se pose alors au lecteur ou à la lectrice, qui voit ces personnalités historiques devenir personnages : Suis-je réel(le) ?

Bibliographie sélective

Forces et faiblesses de nos muqueuses, Le Manuscrit, 2001

La Vie professionnelle de Laurent B., Little Big Man, 2004

HhhH, Grasset, 2010

Rien ne se passe comme prévu, Grasset, 2012

La Septième fonction du langage, Grasset, 2015

Auteur ou autrice