Luís Cardoso

Luis_Cardoso_preview.jpeg
Luís Cardoso est né en 1958 au Timor Oriental, alors colonie portugaise. Après la Révolution des Œillets d’avril 1974, qui met fin à 48 années de dictature au Portugal et amorce la décolonisation portugaise en Afrique et en Asie, il part à Lisbonne où il obtient un diplôme de silviculture. De 1975 à 1999, le Timor oriental est envahi puis occupé par
l’Indonésie, avant d’accéder à son indépendance en 2002. Resté en exil au Portugal, Luís Cardoso a œuvré pour la résistance du peuple timorais. Auteur de six romans, dont plusieurs sont traduits en allemand, en anglais, en français, en italien, en néerlandais ou encore en suédois, Luís Cardoso s’inspire le plus souvent de faits réels et retrace dans ses livres, avec fantaisie et ironie, l’histoire de son pays et de son enfance. Il nous fait ainsi voyager à travers une poétique de la multiculturalité qui interroge le passé et nous fait découvrir les nombreux défis qui attendent encore le peuple timorais.
Bibliographie sélective
Une île au loin, Métailié (2000)
Requiem pour Alain Gerbault, Arkuiris (2014)
A última morte do Coronel Santiago (VO, 2003)
Para onde vão os gatos quando morrem ? (VO, 2017)

Auteur ou autrice