Jeudi 7 Mars

13H30 : Félix Perkins

Jeune poète originaire d’Edmundston (Canada), Félix Perkins se perd pour mieux se retrouver au cours de sa quête identitaire. Il doit se frayer un chemin dans les bois tout en étant aux prises avec ses nombreux héritages : wendat, italien, espagnol et québécois. Son recueil, “Boiteur des bois”, paru en 2020 aux Éditions Perce-Neige, est le fruit de cette aventure à la recherche de soi.  

Vous pourrez retrouver Félix Perkins le jeudi 07 mars à 13h30 dans la Salle des Actes, lors d’un échange autour de son recueil.

15H00 : Éric Plamondon

Éric Plamondon est né en 1969 au Québec et vit en France depuis 1996. Il est notamment connu pour sa trilogie “1984” qui se compose des romans suivants “Hongrie Hollywood Express” (2011), “Mayonnaise” (2012) et “Pomme S” (2013). Plus récemment, il a publié “Aller au fraises” (2021), “Oyana” (2019) qui a gagné le Prix littérature française Lire en Poche 2021 ainsi que “Taqawan” (2017) qui a gagné le prix France-Québec 2019 et le prix des chroniqueurs Toulouse Polars du Sud. 

Vous pourrez retrouver Éric Plamondon le jeudi 07 mars à 15h00 dans la Salle des Actes, lors d’un échange autour de ses œuvres. 

16H00 : Kossi Efoui

Au début des années 80, Kossi Efoui, écrivain togolais, a été forcé de fuir son pays. Dans son dernier roman, “Une magie ordinaire”, il revient sur son histoire personnelle et rend hommage à sa mère et à la vie entre les langues et les pays, à cette mère qui le préfère vivant ailleurs que mort dans les geôles de Gnassingbe Eyadema. Il est l’auteur de six romans, publiés au Seuil, et d’un grand nombre de pièces de théâtre. Ses récits et pièces brouillent les pistes et peuvent déstabiliser par leur richesse foisonnante.

Vous pourrez retrouver Kossi Efoui le jeudi 07 mars à 16h00 dans la Salle des Actes, lors d’une rencontre autour de ses œuvres. 

19H30 : Apéritif dînatoire

21H00 : Campus Sonore : « Paysages avec palmiers » par Interzone et Bernard Wallet

En partenariat avec la Maison des Étudiants 

“Paysage avec palmiers est d’abord un livre qui aurait pu s’intituler  » Flashes à Beyrouth « . Face à la guerre, Bernard Wallet fait l’économie du roman et des explications pour ne conserver que les images, les scènes, les faits nus et bruts. Ce qui en fait un livre de poudre et de sang sur la guerre au Liban. La musique d’Interzone (Khaled Aljaramani au Oud et Serge Teyssot-Gay à la guitare) lui offre un écrin tantôt électrique, tantôt empreint d’une poésie orientale d’une grande virtuosité.”

Représentation le jeudi 07 mars à 21h00 à la Maison des Étudiants. 

21H00 : Bernard Wallet

Ancien champion de France d’athlétisme, Bernard Wallet s’est plongé dans le monde du livre en publiant une première fois son récit “Paysage avec palmiers” en 1984 dans la Revue de l’infini. Son œuvre sera republiée deux fois, une première fois chez Gallimard en 1992 sous sa forme définitive et une seconde fois par les éditions Tristram en 2016. 

Bernard Wallet est également une figure importante du monde de l’édition grâce à la création des Éditions Verticales dont il sera le directeur jusqu’en 2009. 

Vous pourrez retrouver une adaptation scénique de son œuvre en collaboration avec Interzone le jeudi 07 mars à 21h00 à la Maison des Etudiants.