JKAL

A veces, kisiera no saber leer.

Parfois j’aimerais ne pas savoir lire.

Biographie

« Transformer le monde », disait Marx… « Changer la vie », disait Rimbaud… Pour Juan Kalvellido, également connu sous le nom de JKAL, ces deux mots d’ordre ne font qu’un. Artiste graphique né à Cadix en 1968, il  collabore depuis vingt ans dans différentes revues militantes et a publié plusieurs romans graphiques et recueils de dessins. Il se définit comme un artiviste (interview), dont les armes sont le crayon et le verbe satirique. 

Bibliographie

  • Kuaderno de bitácora, Garage, 2020.
  • Talimambo number five, Workshop 19, 2013.
  • Exilio, El viejo topo, 2011.
  • Pazlestina, El viejo topo, 2010.
  • Salud y ni un paso atrás, Tiempo de cerezas, 2010.
  • El manifiesto comunista, Nueva edición, 2009.Vuestro grito romperá su silencio, Tréveris, 2008.

Exposition : Juan Kalvellido, artiviste andalou

Composée d’une trentaine de dessins, l’exposition revient sur le parcours atypique de l’artiste et sur l’actualité espagnole et internationale des vingt dernières années. Politisé, engagé, JKAL déconstruit les discours sociaux dominants et se moque de l’absurdité du quotidien pour mieux la combattre. Féminicides, guerres, amnésie historique, destructions environnementales ou politiques d’austérité font partie des thèmes abordés dans cette rétrospective.

Article annexe

Auteur ou autrice