Malan Mané

Ku nha fala di Cabra, N na kanta Guiné té dia ke n muri : « J’aurais aimé être un pélican, mais même avec ma voix de chèvre, je chanterai la Guinée jusqu’au jour de ma mort ».

Malan Mané, chanson « Ami i Guineense »

Biographie

Le premier album solo de Malan Mané est enregistré en février 2022, avec notamment pour thème ses trente ans d’exil. Malan Mané était, dès les années 1960, l’un des chanteurs du groupe Super Mama Djombo, formé en Guinée-Bissau. Reconnu dans toute l’Afrique de l’Ouest à partir de 1970, ce groupe est né dans une atmosphère politique d’opposition et d’émancipation du Portugal. Ils multiplient les concerts à l’étranger, les chansons en créole portugais comme porte-paroles de la Guinée-Bissau indépendante. Dans un contexte continu de guerre civile et de coups d’État, les chansons aux paroles critiques posent problème.

Malan Mané part de Guinée-Bissau en 1990 et s’exile en France. Régularisé en 1998, il passe d’un foyer de travailleurs à l’autre. C’est en 2014, grâce à la sortie du roman Les grands de Sylvain Prudhomme, que le chanteur sort de l’ombre. Il reprend la musique, donne un concert en Guinée-Bissau en 2019 et participe au festival Africolor en 2021 où il retrouve plusieurs musiciens du Super Mama Djombo sur scène. L’histoire de Malan Mané fait actuellement l’objet d’un documentaire, en cours de réalisation par Sylvain Prudhomme et Philippe Béziat.

Discographie

Vinyles :

  • Na Cambaça ; 1978* Festival, 1978
  • Sol Maior Para Comandante (For Amilcar Cabral), 1979
  • Mandjuana, 1979
  • A Memoria De Famara Mane, 1979
  • Tradicionalmente Djombe, 1980

CD :

  • Super Mama Djombo (Cobiana Records COB02)
  • Les Yeux bleus de Yonta (Cobalt CD09277-2), 1993
  • Homenagem A Jose Carlos Sschwarz,1999
  • Tradicionalmente Djombo, 2002
  • Ar Puro, 2008

Pour aller plus loin

Auteur ou autrice