Martine Delvaux

Il n’a pas senti, autour de lui, les bras qui consolent, qui calment, qui sèchent les larmes. Il mériterait de recommencer sa vie dans un autre ventre que celui où il a été conçu.

Martine Delvaux, C’est quand le bonheur ?, 2011

Biographie

Martine Delvaux est autrice et enseignante-chercheuse à l’Université du Québec à Montréal. Dans ses cours, ses recherches et ses romans, elle décrypte le caractère systémique des stéréotypes et des violences de genre et de sexe commises par les hommes, en particulier telle qu’elles se manifestent dans les films et les séries (Le Boys-club, Les Filles en série, Thelma, Louise et moi) ou dans les témoignages en écho à #MeToo (Je n’en ai jamais parlé à personne).

Ses romans sont le lieu d’une interrogation constante relative à son identité individuelle, familiale (Blanc, dehors), et collective (Thelma, Louise et moi), où la dimension autobiographique rejoint des enjeux socio-politiques. « Bruits de langues » a la chance de pouvoir l’accueilir à l’occasion de la réédition de deux de ses ouvrages en France : Pompières pyromanes (autour de l’urgence climatique) et Le Monde est à toi (livre d’une mère à sa fille sur la transmission féministe).

Bibliographie

Pour aller plus loin

Inscrire #MoiAussi à l’Histoire

Auteur ou autrice