Regis Lejonc

« Toutes les narrations m’intéressent, que ce soit l’écrit, l’illustration ou la bande dessinée. »

Biographie

Sa rencontre au début des années 90 avec Olivier Douzou, directeur artistique du secteur jeunesse des éditions du Rouergue, l’amène à l’édition jeunesse. Il publiera ses deux premiers albums en tant qu’illustrateur, en collaboration avec Olivier Douzou : Tour de Manège en 1995 et Icare en 1996. Peintre autodidacte, il va développer au fil des années tout un ensemble de techniques d’illustrations allant du dessin à la photographie en passant par la bande dessinée. Depuis il a publié chez de nombreux éditeurs. Il s’est également lancé dans l’écriture de textes, dans la direction artistique, la création de collections. Il a également longtemps travaillé pour la publicité ou encore pour l’illustration de jeux.
Touche à tout, illustrateur qui passe d’un univers graphique à un autre, on reconnait son style par l’alliance d’un univers poétique (graphique et verbal) très dense et d’une narration épurée qui traverse son œuvre, où les couleurs ont une place centrale tant par leur force d’évocation symbolique que dans leur matière même.
Régis Lejonc a été récompensé de plusieurs prix, dont le prix Baobab en 2002 pour Au bout du Monde coréalisé avec Martin Jarrie, et le grand prix de l’illustration en 2010 pour Quelles couleurs, qui fit l’objet par la suite d’une édition en version numérique.

Bibliographie

Dans tous les sens (avec Philippe Nessmann), Seuil jeunesse, 2019
Le Jardin du dedans-dehors (avec Chiara Mezzalama), Les éditions des éléphants, 2017
Tu seras ma princesse (avec Marcus Malte), Sarbacane, 2017
Cœur de bois (avec Henri Meunier), Notari, 2016
Khodja (avec Thomas Scotto), Thierry Magnier, 2015
Quelles couleurs !, Thierry Magnier, 2009
Le Phare des sirènes (avec Rascal), Didier jeunesse, 2007
Dans la tête (avec Séverine Assous), Le Rouergue, 2003
Icare (avec Olivier Douzou), Le Rouergue, 1996

Articles annexes

Rencontre avec Regis Lejonc

Auteur ou autrice